FANZINE : MADE IN MAISON
Niveaux concernés : Primaire et collège dans le cadre du parcours CRED

Vous avez dit Fanzine ?

Un fanzine est un livre fait à la main et réalisé avec peu de moyens., il peut contenir des dessins, des textes, des découpages, des photographies : tout ce qu’on veut. Son thème est propre à l’auteur, quelques fois à titre promotionnel, d’autres fois pour présenter un projet, une passion, des intérêts personnels. Dans son étymologie, c’est un livre fait par les « fans ».

Avec le fanzine, pas d’éditeur, pas d’imprimeur, on fait tout soi-même ! On mobilise tout son esprit de création dans une envie de partage !

Les élèves sont invités à créer communément un fanzine à destination de leurs camarades. Ils devront penser et concevoir des rubriques en rapport avec leur vie mais aussi mettre en avant leurs propres centres d’intérêts Ce projet permet de valoriser leurs connaissances sur des thématiques spécifiques afin d’attiser leurs intérêts sur la création d’un projet graphique. Ils devront aussi faire preuve d’inventivité : le but est de créer et concevoir le fanzine de A à Z.

L’intérêt de ce parcours est de permettre aux enfants de partager leur passion dans un domaine collaboratif inédit : le fanzine ! La création de cette édition demandera patience et réflexion !

Objectifs :

  • Valoriser les créations et centres d’intérêts des élèves.
  • Transmettre et valoriser l’esprit du Do It Yourself
  • Expérimenter l’art du détournement.
  • Impulser une démarche de création graphique commune.
  • Transmettre le travail d’équipe.

 

 

 

 

 

DE VISU 2019/2020

Le dispositif « De visu » a pour objet de mettre en contact direct la communauté scolaire et la population environnante avec la création contemporaine en arts plastiques. Il permet aux artistes de vivre une expérience de diffusion et de médiation liée à leur œuvre et à leur démarche artistique, et aux enseignants et élèves de bénéficier d’un travail de sensibilisation pédagogique privilégiant la rencontre directe avec l’œuvre et l’artiste. Il a vocation à s’inscrire dans le parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève.

 

Œuvres proposées dans les établissement :

  • CONSTELLATION 2017
    Condition d’accrochage : Nécessité d’un mur ou support (vitre/table/sol…)
    Dessin mural, cartes postales, tote bags,…
    Constellation est un projet itinérant et pluriel, s’adaptant au contexte d’exposition. Dans sa forme il imite le point à relier pour suggérer le dessin d’un mot. Il invite le public à le relier et à le déchiffrer. Attisant sa curiosité il impose son message lorsqu’il est découvert.

Objectifs :
• Questionner l’utilisation et l’ambivalence d’un mot.
• Comprendre un contexte d’exposition.
• Jouer avec les « limites muséal », accessibilité du public aux œuvres dans les musées (œuvre participative).

Constellation questionne l’interprétation d’un mot selon son contexte et sur son accessibilité au public. Lors du temps de médiation, j’imagine des moment de discussion autour des violence verbales quotidienne. L’école est le premier cadre de vie « social », ce cadre construit les premières bases de notre rapport avec les autres et est quelques fois difficile et violent. Les mots se transforment aisément en insultes, les moqueries et étiquettes naissent ; tel que l’assurance et l’estime de soi. J’aimerai cerner avec les étudiants des mots avec qui ils ont un rapport tout particulier. J’aimerai les pousser à comprendre qu’un mot peut changer selon par le contexte ou il est dit/lu/entendu, et ainsi apprendre à les aimer.

 

  • MAISON 2014
    Condition d’accrochage : Nécessité d’un support.
    Superposition de photographies 700 photographies sont empilées sur la hauteur. Des découpes rectangulaires viennent façonner des fenêtres, des portes et un toit. Une maison se forme. Ce bloc est l’allégorie de la maison d’enfance abritant les souvenirs et les expériences, fondement de la construction de l’individu.

Maison est une œuvre support qui permet d’expliquer ce qu’est un concept, elle définit une idée abstraite : les fondements de la construction d’un individu. Elle est manipulable et visuelle. Les photographies qui l’a constituent sont simplement posées les unes sur les autres, toujours accessible : tel des souvenirs. Je pense que le projet Maison, est une œuvre efficace et facilement compréhensible pour un jeune public non initié.

Objectifs :
• Comprendre l’œuvre conceptuelle.
• Évoquer les notions aborder dans le livre« comment l’esprit vient aux objets » de Serge Tisseron // Attachement aux objets // L’image comme reflet et construction de soi//.

 

  • CHAPITEAU 2016 
    Nécessité de fixation au plafond ou faux plafond avec dalles amovibles.
    Laine rouge « Le cirque ne possède pas de territoire, il n’a pas de valeur immobilière ; c’est un lieu magique qui s’installe partout. Que ce soient des terrains vagues ou des espaces vides, le cirque a le pouvoir de les transformer en espace de rencontre »

Objectifs :
• Susciter l’intérêt des pratiques manuels.
• Comprendre la création d’une œuvre, de la matière à l’ idée.
• Donner l’envie d’apprendre de nouvelles pratiques.

C ‘est l’évocation d’un lieu représentant la passation de compétences et l’hérédité. Le chapiteau : espace en itinérance, abritant les nomades contemporain parle des liens naissant par la diffusion de pratique. Cet état m’amène à penser qu’un lieu, vie et existe dans une conscience collective et peut avoir une représentation universelle.

Chapiteau aborde la question de l’apprentissage et de la création. C’est un levier qui permet de montrer qu’en tant qu’individu nous sommes dotés de capacités qui nous permette d’apprendre et d’acquérir des compétences tout au long de notre vie. Et ce besoin d’apprendre doit animer notre existence.

 

 

ÉDITION « ET TA MÈRE ? »
ÉGALITÉ FILLES / GARÇONS

Atelier à destination des plus jeunes pour se questionner sur l’égalité entre filles et garçons.

Titulaire de la Bourse Impulsion 2019 dans le cadre de la création de mon exposition personnelle « Et ta mère ? », je vise à questionner le genre, l’équité ainsi que la place de la femme dans l’espace public. Par la création d’œuvres multiples, je souhaite sensibiliser les publics par le biais du rayonnement artistique.

Ainsi j’ai imaginé le projet de la création d’une édition mettant en évidence un conditionnement dès l’enfance à des comportements dit « féminins ou masculins ». A travers un questionnaire et des échanges réguliers je souhaite comprendre comment les jeunes enfants envisagent l’égalité actuelle. Je souhaite créer avec eux cette édition qui recueillerait des moments ressentis comme des injustices.

Objectif :

  • Donner la parole aux enfants.
  • Les inciter à se questionner sur l’égalité entre les garçons et les filles.
  • Découvrir et comprendre un peu plus le monde.

 

 

 

 

 

PINATAS :
ART ET TRADITION MEXICAINE 

CLEAC 2017-2018 / ACTION ÉCRITE

Dans la culture mexicaine, la piñata est courante lors des grandes célébrations, anniversaires, ou lors des festivités des posadas se déroulant avant Noël. À l’origine, il était de coutume de la briser le premier dimanche du carême. Le contenu de la piñata est un symbole de l’amour de Dieu, parce qu’en cassant le Mal, on obtient les biens tant désirés. Le bâton symbolise la volonté pour détruire le maléfice des tentations pour obtenir la récompense.

Aujourd’hui la piñata arbore différentes formes et couleurs, délaissant sa signification religieuse pour une utilisation festive.

À travers ce parcours nous invitons les enfants à découvrir un rite traditionnel mexicain et à s’en inspirer pour imaginer collectivement une série de piñatas représentant des créatures imaginaires qui les effraient ; mais aussi à célébrer ensemble la disparition de ses montres en organisant des festivités autour de la piñatas.

Niveaux concernés : maternelle grande section / CP / CE1

LE TRAIT SUR LES MURS 2017/2018
Résidence et Atelier de création Artistique

à Le TRAIT (Centre La Zertelle)

Pendant 1 an, l’association Polymorphe à investit le centre social du Trait dans le cadre d’ateliers d’initiations, de résidence et de création. Une fresque à été réalisée sur le centre social avec l’aide des habitants, celle-ci représentant des endroits clés de la vie des Traitons; sous une forme colorée et enfantine.
Le 21 septembre 2018, la fresque fut animée via la technique du vidéo mapping en collaboration avec le collectif La Cachette.

 

 

PARCOURS L’ART ET LA MATIERE :
A LA MANIERE DE « … » 

2016/2017

Matériau carton

 

La matière comme point de départ :
Aborder la création plastique à travers ses matériaux, c’est proposer aux enfants une expérience plus sensible de l’art.
Celle du toucher. Et puisque la matière est partout dans le quotidien, l’art l’est aussi.

Ce parcours s’articule autour d’ateliers de découverte/observation et d’ateliers de pratique/manipulation.
Les enfants découvriront 5 artistes et 5 matériaux :

  • Eva Jospin / Carton
  • Hundertwasser / Pastel et Aluminium
  • Rachel Whiteread / Plâtre
  • Henri Rousseau / Peinture
  • Jockum Nordström / Aquarelle

 

 

OBJECTIFS:

        • Développer l’exploration sensible par la découverte et la manipulation de matière.

        • Cultiver l’imagination et l’expression • S’approprier des outils et des méthodes plastiques. 

        • Acquérir des connaissances artistiques (histoire de l’art) et des compétences techniques.

        • Découvrir la création plastique à travers ses matériaux et découvrir le monde à travers des artistes internationaux.

 

Animerlart : GIF
CLEAC 2017-2018 / ACTION ECRITE

En découvrant différents tableaux faisant partie du registre artistique classique et de la culture populaire, ce parcours permet aux enfants d’imaginer l’histoire de celui-ci en le réalisant avec la technique du GIF (animation numérique).
Il s’agit de développer son imaginaire en proposant une interprétation de l’œuvre choisie et en expérimentant le processus de création artistique.

Qu’est-ce qu’un GIF ?
C’est un fichier au format .gif qui se compose de plusieurs plans fixes, qui mis bout à bout réalisent une animation en continu.
Ce format est très utilisé sur internet pour donner du mouvement et des animations aux pages web avec un affichage assez rapide vu la taille réduite du format. De plus ce format est reconnu par tous les navigateurs ce qui le rend universel car il n’y a pas besoin de plug-in pour le faire fonctionner.
L’intérêt ici est de s’adapter aux pratiques culturelles des plus jeunes pour leur permettre de s’approprier plus facilement des tableaux de l’histoire de l’art.

MAISONS DU MONDE
Parcours Arts Plastiques

Nid, HLM, Cabanes, abri de jardins, studio, cage à poule, tipi, manoir, maison, bus, tiny-house, cave, abri de fortunes, appartement, château de sable, clapier, duplex, espaces rêvés, villa, maison mitoyenne, abri, loft, maisonnette, grotte, phare, hutte, péniche, lotissement, chambre de bonnes, tchoums, case, niche, chaumière, caravanes, immeuble, manyattas, studio, chalet, cave, camping-car, taudis, baraque, masure, cahute, loge …

Il existe une multitude de formes d’habitations, elles évoluent selon les goûts, les besoins, ou leurs contraintes géographique.
 Au delà d’une simple nécessité, l’habitat reflète l’âme et les rêves de ses occupants. Cet atelier a pour but de faire découvrir des habitations, des cultures et des pratiques singulières. Nous souhaitons inviter les enfants à la tolérance et à l’ouverture d’esprit.

 » Découvrir différents types d’habitats et manières de vivre, c’est s’ouvrir aux autres et à soi-même.« 

OBJECTIFS DU PARCOURS :

  • Acquérir des compétences liées au domaine de l’architecture (réalisation de plans et de maquettes).
  • Appréhender toutes les étapes du processus de création plastique.
  • Découvrir d’autres habitats pour s’ouvrir à différentes façons de vivre.
  • Cultiver l’imagination et l’expression.

METHODE : 

Ce parcours s’articule autour de la découverte et la réalisation de maquettes d’habitations des quatre coins du monde.