Velours
2020

Peinture à la gouache.

Conçue et réalisée en septembre 2020 lors de la résidence MARAVE au Café Couture.

 

Velours est à l’image de notre vision « genrée » du mamelon.

Inspiré de la miniature Beauty Revealed de l’artiste Sarah Goodridge: un autoportrait exécuté en 1828 représentant les seins de l’artiste entourés d’un voile. Cette peinture avait été réalisé tel un message érotique pour son amant. A l’époque des « nudes », ou la moindre parcelle de mamelon féminin est contrôlée, jugée et modérée ; le fait qu’une poitrine devienne œuvre -d’autant plus réalisé par une femme- nous démontre une actualité bien trop vieillissante : l’emprise de la société sur le corps féminin. Velours représente le portrait d’une poitrine avec des mamelons velus. Entre les formes ombiliquées, inversées, capitonnées et plates, les mamelons féminin poilus font partie d’une catégorie toujours tabous. Sa représentation va de paire avec son assimilation.
La nécessité étant de découvrir et d’accepter nos corps.